Amputée d’un tiers de ses effectifs, SOS Médecins estime ne plus pouvoir faire son travail. Une pétition en ligne a récolté 9000 signatures.

L’entreprise de médecine à domicile 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, SOS Médecins, lance un cri d’alarme.

(lire la suite sur 20minutes.ch)

Un nouvel établissement chirurgical dédié à la prise en charge allégée ouvrira en 2024. Une pratique plus confortable et surtout moins chère.

«Mariage pluvieux, mariage heureux», a souri Bertrand Levrat, directeur général des hôpitaux universitaires genevois (HUG).

(lire la suite sur 20 minutes.ch)

Auditoire fervent pour écouter, ce jeudi en fin d’après-midi, le célèbre avocat français, relancé par son confrère et ami, Me François Canonica. Compte rendu d’audience publique.

Il aurait fallu louer l’Arena. L’auditoire Marcel Jenny des HUG était trop petit, ce jeudi en fin de journée, pour accueillir celles et ceux qui voulaient voir, mais d’abord entendre, l’avocat français Eric Dupond-Moretti.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Une enquête a été ouverte pour trouver l’origine d’une erreur humaine qui a transmis des données de patients des HUG.

Les données personnelles d’une centaine de patients des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) qui ont subi un examen radiologique ont été exportées sur un ordinateur hors réseau des HUG.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

(regarder le reportage du 19h30 sur la RTS un) (à partir de 10’09)

Pour gagner du temps dans le transport de patients entre les HUG et l’hôpital des Trois-Chênes, le canton veut développer un prototype d’aéronef.

Il faut se pincer pour y croire, mais il ne s’agit pas de science-fiction: Genève a décidé de plancher sur un projet de drone ambulance.

(lire la suite sur 20minutes.ch)

(à regarder sur RTS info)

Le Grand Conseil zurichois veut désengorger les hôpitaux. Une mesure se prépare également au plan fédéral

L’opposition des élus de gauche n’y aura rien fait: un large front du Parlement du canton de Zurich a exprimé sa volonté de taxer les visites aux urgences qui auraient pu être évitées. La mesure vise à désengorger les hôpitaux, mais aussi à faire baisser les coûts de la santé, puisque les consultations aux urgences reviennent bien plus cher que chez un médecin généraliste.

(lire la suite sur 20 minutes.ch)

Les ruptures d’approvisionnement de médicaments se suivent et s’intensifient d’année en année. La situation devient un enjeu de santé publique et ce phénomène mondial n’épargne pas la Suisse.

(lire et regarder la suite sur RTS Info)

Une salle des hôpitaux universitaires a été aménagée afin de permettre à tout un chacun de se recueillir selon sa croyance ou sa spiritualité.

Chrétien, juif, musulman ou athée. Depuis mercredi, un espace est à disposition des patients et leurs proches, ainsi que des collaborateurs des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) souhaitant se recueillir religieusement ou pas.

(lire la suite sur 20 minutes.ch)

(A découvrir également en images sur la RTS1)

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), en collaboration avec la Ligue suisse contre le cancer, organisent une semaine de sensibilisation sur le cancer de l’ovaire. Ce dernier est redoutable, car il ne provoque souvent pas de symptômes spécifiques, progressant de façon insidieuse.

(lire la suite sur bluewin.ch)