Les HUG et l’Université ont développé un outil pour contourner la barrière linguistique.

C’est un peu gênant lorsque le médecin veut demander à la patiente allophone la date de ses dernières règles et que Google Translate traduit «règles menstruelles» par «la règle graduée»…

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Une femme enceinte sur sept fume. L’Hôpital cantonal veut offrir une aide à celles qui souhaitent arrêter et ouvre une permanence tous les lundis.

Elle est accoudée à la rambarde de la Maternité, blouse d’hôpital tendue par son ventre de femme enceinte, cigarette aux lèvres. Sous le regard accusateur d’un passant, la future maman détourne le sien. Quelques étages plus haut, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) annoncent justement la création d’une consultation spécialisée pour les femmes enceintes fumeuses.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Pour attirer les généralistes qui leur font défaut, les collectivités leur offrent des aides financières.

La France voisine souffre d’une pénurie chronique de médecins. Afin de freiner l’avancée des déserts médicaux, les collectivités se plient en quatre pour attirer les praticiens chez elles.

(lire la suite la Tribune de Genève)

Selon des députés, la volonté du législateur a été violée. Poggia conteste.

Un amendement d’Ensemble à Gauche dans le budget 2019 a octroyé huit millions de francs aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) «pour plus de personnel». Or la direction des HUG va les utiliser pour payer les annuités (notre édition du 15 février). Est-ce possible de réaffecter cette somme à loisir?

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

L’incidence était à la hausse dans quasi tous les cantons suisses. Toutes les classes d’âge sont touchées par la grippe.

La propagation de la grippe en Suisse est actuellement largement répandue.

(lire la suite le Matin)

Pas de protectionniste étatique au détriment des cliniques privées, disent les juges. Le magistrat réagit.

À l’avenir, les Genevois pourront-ils se faire hospitaliser dans l’établissement de leur choix, quel que soit leur régime d’assurance?

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Des médecins effectuent une radiographie de la population pour identifier les besoins du futur quartier

C’est un centre de soins d’un genre nouveau qui verra le jour dans le futur quartier des Cherpines.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

L’hôpital veut limiter les risques dans son enceinte, des patients agressifs aux fuites chimiques.

Leur uniforme répond à un code couleur apaisant et discret: haut bleu foncé avec le logo des HUG, pantalon beige.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Dans l’affaire du recouvrement des HUG, l’ancien haut cadre et l’avocat aux 50 millions sont condamnés pour escroquerie et faux dans les titres. Ils font appel.

Ce que l’on nomme l’affaire du recouvrement des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) est une escroquerie, réalisée à l’aide d’une fausse comptabilité et de fausses factures.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Le procès de l’ex-haut fonctionnaire et de l’avocat chargé du recouvrement s’ouvre lundi. Les charges sont lourdes.

Trois ans de procédure, un acte d’accusation de plus de cinquante pages et, surtout, des montants colossaux.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)