Espoir pour les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs: les Hôpitaux universitaires de Genève expérimentent un nouveau traitement.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) expérimentent une nouvelle approche pour soigner les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) qui résistent à tous les traitements actuels, qu’ils soient médicamenteux ou sous forme de psychothérapie.

(lire la suite sur 20 minutes.ch)