Des doutes pèsent quant à la neutralité des experts qui ont blanchi la doctoresse des HUG dans les affaires de garde d’enfants. Le conseiller d’Etat Mauro Poggia pourrait recommencer le processus à zéro

La sérénité n’aura duré que quelques jours. A peine l’experte psychiatre des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) blanchie par un audit, voilà que les hostilités reprennent. Cette fois, c’est la neutralité des experts qui est en cause.

(lire la suite sur le Temps.ch)