Se mettre dans la peau d’un professionnel de la santé, c’est ce que proposent les HUG à la Cité des métiers, la semaine prochaine, via plusieurs activités pratiques.

Apprendre à suturer, pratiquer un accouchement ou encore réaliser une analyse génétique: le stand des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) présentera aux visiteurs cinq espaces qui leur permettront de découvrir quelques-uns des 180 métiers pratiqués au sein de l’institution.

(lire la suite sur 20 minutes)

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’apéritif annuel de l’AMIG, qui sera précédé de son assemblée générale. Ils auront lieu le mardi 27 novembre 2018 dès 19h00 à l’auditoire du bâtiment Gustave Julliard.

Vous trouverez ici les documents relatifs.

En espérant vous y voir nombreuses et nombreux.

 

Courant octobre, l’AMIG a obtenu une grande victoire. En effet, durant l’été,  le Département de Santé Mentale et Psychiatrie avait décidé de facturer une partie de la formation post graduée pour un montant de 1500.-/an, et ce dès le 01.11.2018.

Après avoir été sollicitée par les internes concernés, l’AMIG a rencontré la chefferie de département, et suite à plusieurs discussions, a obtenu gain de cause : la formation post-graduée ne sera pas facturée aux internes. Il s’agit d’une importante victoire pour l’AMIG. 

La formation post-graduée est une obligation pour les établissements reconnus par l’ISFM et il n’est  en aucun cas acceptable de la facturer aux médecins concernés.

Une étude détaille les écarts salariaux énormes entre médecins. 118 blouses blanches gagnent plus de 1 million par année.

Vous êtes médecin et vous voulez soigner aussi votre porte-monnaie?

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Il était proposé d’autoriser dans son code de déontologie le suicide assisté en cas de souffrance insupportable.

La Fédération des médecins (FMH) ne reprendra pas les nouvelles directives de l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) sur l’assistance au suicide dans son code de déontologie. Réunie jeudi, sa Chambre médicale (le parlement de l’institution) a décidé d’en rester aux anciennes règles, selon lesquelles un tel geste est autorisé si un patient est en fin de vie.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Une équipe de chercheurs, dont des Genevois, découvrent d’étranges ressemblances entre deux types de kystes.

«Nous sommes ici au cœur de l’oncologie personnalisée: connaître son ennemi dans les moindres détails permet de mieux le combattre», relève la doctoresse Intidhar Labidi-Galy.

(lire la suite sur Tribune de Genève)

Les revenus des médecins en Suisse sont nettement plus élevés que ce qui avait été calculé jusqu’ici. Une étude, basée sur de nouveaux critères, montre que le revenu médian des médecins spécialistes indépendants atteint 257’000 francs par an.

(lire la suite sur Swisscom.ch)

L’intelligence artificielle va bouleverser la médecine. Aux commandes: les géants du numérique.

Comment l’intelligence artificielle (IA) va-t-elle bouleverser la médecine?

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

Le saviez-vous? Un référendum contre la loi permettant aux assurances sociales de surveiller les éventuels fraudeurs a abouti en juillet 2018 avec plus de 50’000 signatures.

En mars, le parlement a adopté une loi permettant aux assurances sociales d’engager des détectives afin de démasquer d’éventuels fraudeurs.

(lire la suite sur le site de l’ASMAV)

Jusqu’à quel âge a-t-on le droit d’être soigné? Si la réponse vous semble aller de soi, vous vous trompez. Cet été, un assureur a mis en doute la pertinence d’un traitement indispensable …

(lire la suite sur la Tribune de Genève)

A lire également sur la Tribune de Genève :

Une retraitée de 90 ans a-t-elle droit à la vue?

L’Association des médecins du canton de Genève accuse une assurance maladie de rechigner à payer un traitement des yeux à une résidente en EMS.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)