Jeudi, une commission du Conseil national va auditionner le conseiller d’Etat Mauro Poggia sur la clause du besoin. Fort de l’expérience genevoise, il va plaider pour une loi qui accorde aux cantons le pouvoir de réguler l’installation de nouveaux cabinets médicaux

(lire la suite sur le journal Le Temps)

Dans le débat sur les coûts de la santé, les médecins et les cliniques privées sont critiqués. Directeur général de la Clinique de La Source, à Lausanne, Dimitri Djordjèvic affirme que le libre choix de l’hôpital par les patients permettrait au contraire de faire des économies

>>lire la suite sur le Temps.ch

En médecine, comme dans de nombreux autres secteurs de la société, nous pouvons, face à l’évolution informatique, adopter deux positions diamétralement opposées. Première option, se dire que l’informatique n’est que complications, et qu’un médecin compétent et des patients suffisent à des soins de qualité. La deuxième option, qui me parait plus séduisante,  est de penser que l’informatique pourrait aider les professionnels de la santé à travailler mieux, plus efficacement. Et donc aux patients d’être mieux ….

 

Lire la suite sur Le Temps >>

Selon une étude du Büro Vatter et de l’Institut gfs.bern, 80 médecins cessent prématurément d’exercer leur activité chaque année en Suisse.

Les conditions de travail sont mises en cause.

 

Lire la suite sur Le Temps >>