Le Canton et la Société des médecins ont passé un accord pour éviter des arrangements financiers sur le dos des patients et des assureurs.

La générosité de l’industrie pharmaceutique envers les médecins était déjà connue.

(lire la suite sur 20 minutes.ch)