Payer pour des soins qui figurent sur la facturation mais non prodigués. comment cela est-ce possible? Une auditrice témoigne. Un autre témoignage atteste quant à lui d’un montant de 2’500 CHF, facturé pour un bébé en pleine forme, sous prétexte que cela répond à un autre système de codage… pourquoi une telle somme et comment réagir en cas de contestation?

Un sujet de Sophie Proust réunissant Gilles Antoine Hofstetter, avocat conseil auprès de l’Association Suisse des Assurés (ASSUAS) et de l’Organisation Suisse des Patients (OSP), Christophe Kaempf, porte- parole de Santé Suisse, Brigitte Rorive Feytmans, directrice des finances aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et Nadja Froidevaux, auditrice et patiente vigilante.

(à regarder sur RTS Info)