A l’heure des ruptures de stocks mondiaux de médicaments, reportage dans le service de pharmacie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), l’une des plus grandes pharmacies du pays, qui fabrique ses propres remèdes et en achète pour un montant de 80 millions par année.

Des rayonnages, du sol au plafond. Dans les couloirs, 2000 m2 de locaux, un chassé-croisé de trottinettes, de vélos et de voiturettes. Des emballages, des pastilles, des pilules, des sprays, des solutions, des perfusions, des solides, des liquides.

(lire la suite dans l’Illustré)