Dans un communiqué, le Syndicat des services publics dénonce le partenariat public-privé HUG-Hirslanden à propos d’un projet de centre de chirurgie ambulatoire.

L’annonce du projet de centre de chirurgie ambulatoire par les HUG et le groupe de cliniques privées Hirslanden, mercredi, inquiète le Syndicat des services publics (SSP). En février 2018, le SSP rappelle qu’il dénonçait déjà ce projet dans un tract distribué au personnel, argumentant que «derrière l’intitulé PPP ne se cachait rien de moins qu’une privatisation d’une partie des blocs opératoires des HUG».

(lire la suite sur la Tribune de Genève)