Le Grand Conseil zurichois veut désengorger les hôpitaux. Une mesure se prépare également au plan fédéral

L’opposition des élus de gauche n’y aura rien fait: un large front du Parlement du canton de Zurich a exprimé sa volonté de taxer les visites aux urgences qui auraient pu être évitées. La mesure vise à désengorger les hôpitaux, mais aussi à faire baisser les coûts de la santé, puisque les consultations aux urgences reviennent bien plus cher que chez un médecin généraliste.

(lire la suite sur 20 minutes.ch)