L’été passé, les HUG ont accusé une grave pénurie. Or, de nombreux patients dépendent de ces dons.

L’été dernier, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) lançaient un cri d’alarme: ils accusaient une pénurie de plaquettes sanguines.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)