Les HUG et l’Université ont développé un outil pour contourner la barrière linguistique.

C’est un peu gênant lorsque le médecin veut demander à la patiente allophone la date de ses dernières règles et que Google Translate traduit «règles menstruelles» par «la règle graduée»…

(lire la suite sur la Tribune de Genève)