Le nouveau rapport de l’Observatoire Transfrontalier des Personnels de Santé fait état d’une légère diminution du personnel paramédical ayant un diplôme d’origine étrangère.

La pénurie d’infirmiers et d’aides-soignants dont souffrent les hôpitaux de Haute-Savoie et de l’Ain, causée notamment par la forte attractivité salariale de la voisine genevoise, pourrait connaître une légère accalmie.

(lire la suite sur groupe-ecomedia.com)