Berne veut revoir les exigences en termes de sécurité des places d’atterrissage des grands hôpitaux pour les hélicoptères. La facture s’annonce salée.

Berne veut améliorer la sécurité des places d’atterrissage des hôpitaux. Il a en effet lancé à l’automne dernier une consultation sur le décollage et l’atterrissage des hélicoptères en dehors des aérodromes. Selon l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), plusieurs places ne remplissent pas entièrement les exigences de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

(lire la suite sur Le Matin)