Le procès de l’ex-haut fonctionnaire et de l’avocat chargé du recouvrement s’ouvre lundi. Les charges sont lourdes.

Trois ans de procédure, un acte d’accusation de plus de cinquante pages et, surtout, des montants colossaux.

(lire la suite sur la Tribune de Genève)